10.12.2014

Anciens combattants et résistants du ministère de l'intérieur en Assmeblée

Le 29 novembre s’est tenue l’Assemblée Générale de l’Association des Anciens Combattants et Résistants du Ministère de l’Intérieur section Aude. Après un dépôt de gerbe au Monument aux Morts, s’est déroulée l’AG à la salle des fêtes en présence du Capitaine BOUMLIL Commandant la Communauté de Brigade de Gendarmerie Nationale de Coursan, Monsieur Christophe BONNET-GIRAUD responsable de la Brigade Accident du Commissariat de Police Nationale de Narbonne, de Monsieur Gilbert PLA Conseiller Général, de Monsieur José FRERE représentant le maire et de nombreuses personnalités civiles et militaires.

Après l’accueil par Jacques MARRIGUES Président départemental et la minute de silence pour les disparus de l’année 2014, Francis CARETTE, Secrétaire Général de l’association présenta le rapport moral et d’activités de l’année écoulée. Des points particuliers furent évoqués, concernant le dévouement des Porte-drapeaux et le Devoir de Mémoire. Un vibrant hommage a également été rendu aux Forces de Sécurité ainsi qu’à nos soldats engagés en OPEX. Vint ensuite la présentation des comptes qui laissent apparaître une comptabilité saine, bien tenue et en conformité avec la banque.

Le Président et Administrateur National Jacques MARRIGUES a ensuite proposé Francis CARETTE au poste de Vice-Président en charge de l’administration générale qui a été élu à l’unanimité puis, des diplômes d’honneur de l’AACRMI ont été remis à : BEISSON Geneviève, BOUSSUGE Guy, CHASSIN DU BOT Willy, GRAFF Philippe, GUEGAN Denise et PAULIN Gilbert. Francis CARETTE fut également décoré de la médaille d’Or de la SEAB par José FRERE en récompense de ses vertus civiques et des services rendu au Monde Combattant. Un vin d’honneur suivi d’un repas clôtura cette Assemblée Générale.

 

20141129_101216 11.jpg

SSL24631.JPG

 

 

09.12.2014

En hommage aux morts pour la France

IMG_9084.JPGComme chaque année à la date du 5 décembre, a lieu une journée nationale d’hommage aux morts pour la France durant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie.

Ainsi au cours d’une matinée pluvieuse, les anciens combattants, et la municipalité leur ont rendu un hommage au cours de ce rassemblement, par deux gerbes une des  anciens combattants présents avec leurs drapeaux et celle la municipalité et qui furent déposées devant la stèle du monument aux morts.

Ce fut l’adjoint au maire correspondant  défense Francis Carette qui lut le message du secrétaire d’état aux anciens combattants dont voici un extrait « aujourd’hui, 60 ans après ces conflits, l’heure est à la transmission de cette mémoire mais aussi à la réconciliation »

La guerre d’Algérie pour prendre le plus tragique de ces évènements, fit des centaines de milliers de morts ajouta t’il et causa le départ vers la métropole des centaines de milliers de rapatriés et de harkis, coupés de leur terre natale par un conflit qu’ils n’avaient pas voulu et dont ils portent la mémoire.

A l’issue de ce discours et une mn de silence, la sonnerie aux morts retentit suivie de notre hymne national et cet ainsi que se termina cet hommage de mémoire.

Légende : deux gerbes du souvenir furent déposées

 

07.10.2014

Fnaca : les adhérents en augmentation

Amis et adhérents de l'associationA G fnaca 03 10 14.JPG

Les responsables et les élusA G fnaca 03 10 14 1.JPG

Cette année, la Fnaca (fédération nationale des anciens combattants d’Algérie) a tenu son assemblée générale Armissan – Vinassan dans notre village.

C’est le Vinassanais Gérard Fraticola qui présida,  ayant à ses cotés Mme Marie –Paule Pibouleau responsable auprès de l’association des veuves d’anciens combattants, mais aussi le conseiller général M. Gilbert Pla, ainsi que  MM. Aldebert maire de Vinassan et José Frère 1er adjoint d’Armissan qui excusa le maire, absent également le président de l’union des anciens combattants André Chauvet en voyage, dans la salle des anciens combattants et amis de la Fnaca.

Comme à chaque assemblée, fut observée une mn de silence envers les amis décédés dans l’année.  

                                      Rapport moral et d’activités

Ce fut le président qui prit ensuite la parole, annonçant tout d’abord le chiffre de 98 adhérents dont 7 veuves, le département totalisait au 31 août 3450 amis de la Fnaca et qu’au niveau national il y a 328653 membres, ajoutant que le congrès Audois  de cette année avait eut lieu à Fabrezan, que celui de l’an prochain se tiendrait à Castelnaudary et celui de 2016 tout près de chez nous à Fleury d’Aude.

Une information importante fut communiquée à l’assistance, l’obtention de la carte d’ancien combattant à d’autres appelés en Algérie, pour cela il faudra y avoir séjourné au minimum 120 jours avant le 02 juillet 1962, plus de renseignements auprès des  responsables de l’association.

                                Rapport financier

Celui-ci fut bien détaillé, coté dépenses les gerbes de commémorations, l’adhésion à envoyer au siège national, ainsi que la participation au fond social départemental, mais aussi, un don annuel au Téléthon, quant aux recettes elles se décomposent comme suit, les cotisations des adhérents (inchangée 22euros) les trois lotos qui ont bien fonctionnés, la vente des calendriers et bien entendu les subventions des deux communes ce qui fit dire au vérificateur des comptes Roger Désiré que les finances sont saines ce qui fut adopté tout comme le rapport d’activités.

                                           Les activités à venir

Tout d’abord, la participation aux cérémonies du 11 novembre, l’aide à l’organisation des 5 clochers, au Téléthon, un après midi spectacle à définir, les soirées récréatives au complexe de Vinassan les 11 janvier, 22 février et 01 mars.

Sur cela le président Fraticola demanda des candidatures pour le bureau, pas de candidats et donc un bureau inchangé.

                                             Des interventions

La première à prendre la parole fut Mme Pibouleau qui donna des explications concernant l’aide que peuvent percevoir les veuves d’anciens combattants, là également se mettre en rapport avec les responsables.

Celui qui lui succéda fut le représentant de la municipalité José Frère, satisfait de voir le nombre d’adhérents en augmentation, que les finances sont saines et que la Fnaca participe à de nombreuses activités. Quant au maire de Vinassan Didier Aldebert, pour lui participant à sa 7eme A G, ce fut pour apprécier ce moment de partage convivial entre anciens combattants, adressa des félicitations aux responsables pour leur excellent travail en faveur du monde combattant.

Le dernier à s’exprimer et toujours présent auprès du monde combattant, fut le conseiller général Gilbert Pla qui avec sa verve habituelle rappela qu’une AG est un moment fort, que cela resserre  les liens de camaraderie, parla des avancées grâce à la Fnaca et informa  que le 11 novembre il serait présent aux cérémonies commémoratives de nos deux villages.

Et comme il se devait un apéritif convivial termina cette assemblée des anciens d’Algérie.

 

28.09.2014

En hommage aux Harkis

IMG_8746.JPG

Comme chaque année, un hommage national est rendu aux harkis et membres des formations supplétives qui ont servi la France en Algérie.

Cette commémoration instaurée en 2001 fait que chaque année, une cérémonie a lieu dans toute la France en souvenir de ceux qui durant la guerre d’Algérie ont choisi notre pays les harkis, y compris ce que l’on appela les forces supplétives, que se soit dans la police pour le maintien de l’ordre, mais également l’armée Française qu’ils ont servie.

Beaucoup ont connu l’exode en quittant leur terre Algérienne pour venir en France qui les accueilli,  ou leur intégration ne fut pas toujours facile, ceux qui restèrent là bas furent bien souvent massacrés ainsi que avec leurs familles.

C’est cela en ce 25 septembre qui fut commémoré par notre village en fin de matinée en présence du président des anciens combattants André Chauvet du maire Gérard Kerfyser et d’élus, par un dépôt d’une gerbe du conseil municipal par deux élus, puis le maire lut le discours du ministre des anciens combattants, rappelant ce que firent les Harkis en ayant choisi la France et cela mérite le respect.

Vint ensuite la mn de silence en souvenir, suivi de la sonnerie aux morts et l’hymne national.

Ensuite le maire termina cette cérémonie en remerciant  les personnes présentes et les invita à un vin d’honneur.

 

04.06.2014

71eme Anniversaire du conseil de la résistance

IMG_8425.JPGCe 27 mai a été célébré le 71eme anniversaire de la création du conseil national de la résistance.

Comme il se devait, notre village a commémoré cette date qui pour la première fois est inscrite au calendrier national commémoratif. Un rassemblement a eut lieu au monument aux morts en fin de matinée, la municipalité était représentée par le premier adjoint José Frère remplaçant le maire et était accompagné d’élus, présents également le président des anciens combattants André Chauvet, les drapeaux et de quelques Armissanais.

Le 1er adjoint rappela ce que fut le conseil national de la résistance initié par Jean Moulin, dans la clandestinité, dans l’ombre d’une guerre terrible une poignée d’hommes pensaient déjà au lendemain de la libération et à la reconstruction du pays et de la République.

L’élu rappela les noms de Jean Moulin, Pierre Brossolette entre autres.

Mais aussi le chant des partisans dont Joseph Kessel et Maurice Druon ont écrit les paroles, tous deux combattants des forces françaises libres.

Puis retentit dans un grand silence, le chant des partisans, la sonnerie aux morts et bien sur l’hymne national.

A l’issue de la cérémonie, le 1er adjoint remercia les présents et les invita à un vin d’honneur d’amitié

 

 

19.05.2014

Exposition : les as de la première guerre mondiale

 guynemer.JPGnungesser.JPG

IMG_8385.JPG

Dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale célébré tout au long de cette année, actuellement, on peut visiter à la mairie une excellente exposition intitulée « les as de la première guerre mondiale » relatant « les exploits » de ces aviateurs qu’ils soient Français, Anglais ou Allemand.

Le vernissage de cette expo a eut lieu ce 12 mai dernier et fut présidée par le premier adjoint au maire José Frère, remplaçant le maire excusé.

Etaient présents également, le conseiller général Gilbert Pla, le capitaine Feraud responsable de la base du Plan de Roques, Gérard Fraticola pour la ville de Vinassan, mais aussi Mme Nadine Nana directrice adjointe de l’office national des anciens combattants pour l’Aude (O N A C ) et bien sur bon nombre d’élus et Armissanais présents à ce vernissage.

Cet épisode de la guerre aérienne du premier conflit mondial est présenté en plusieurs planches, ou il est rappelé que 56000 aviateurs Français laissèrent leur vie lors des combats aériens, mais aussi 7500 Anglais et 11400 allemands, il faut ce souvenir dans ces débuts de l’aviation la traversée de la Manche par Blériot 5 ans avant, tout autant Roland Garros qui fut le premier à traverser la méditerranée, en fait des pionniers.

Le premier adjoint, parla d’aventuriers qui souvent périrent en mer, car leurs engins étaient fabriqués de bois et de toiles, c’était des courageux pour luter contre l’ennemi, coté allemand il y eut un pilote d’exception Manfred Von Richthofen surnommé « le baron rouge » qui dans son Focker obtint 87 avions abattus, mais coté français il y eut le capitaine René Fonck 75 avions adverses descendus, lors de ces combats aériens impitoyables, sans oublier les célèbres aviateurs de cette première guerre mondiale  Guynemer et Nungesser. De chaque coté ce fut d’abord de l’observation aérienne pour renseigner les états majors, vinrent ensuite les combats aériens dévastateurs.

Dans son intervention, José Frère parla de tous ces pilotes qui perdirent leur vie dans le ciel de France, dans une guerre qui fit 9 millions de morts et un pays meurtrie. Mais en 14 – 18 la technique dans les airs en était ses débuts, les transmissions se faisaient en morse.

L’amélioration des matériels ne cessa ensuite d’évoluer, des avions de chasse de nos jours comme « le rafale » par exemple, mais aussi les « drones » bourrés d’informatique, ces petits avions de reconnaissance sans pilotes, en fait des progrès qui évoluent sans cesse que se soit dans l’aviation civile ou militaire.

Au cours de cette exposition, on peut essayer de comprendre comment ses hommes qui s’envolaient des aérodromes pour combattre l’ennemi, savaient certainement dans leur esprit que bien souvent ils ne reviendraient pas.

Voila ce que nous pouvions dire sur ces aviateurs quel que soit leur uniforme, qui n’avaient qu’un seul but obéir aux ordres et bien souvent sans se poser des questions, si ce n’est accomplir leur devoir de soldats.

Bien entendu tout en regardant cette exposition le verre de l’amitié fut offert par la mairie.

(Exposition à voir jusqu’au 27 de ce mois)

 

        

14.05.2014

Le 8 mai en images

IMG_8374.JPG

IMG_8376.JPG

IMG_8377.JPG

IMG_8379.JPG