04.10.2014

Des sangliers dans le stade

     La pelouse arrachée par les sanglierssanglier.jpg

Mauvaise surprise dans un coin du stade de la Clape ou le gazon a été on peut dire labouré.

La raison, des sangliers descendus de la Clape et qui ont pénétré sur la pelouse pas par les portes d’entrées celle-ci sont fermées, mais tout simplement si l’on peut dire, par le grillage qu’ils ont ouvert à coups de museaux et ensuite une fois à l’intérieur  défonçant le gazon ont cherché de la nourriture.

C’est vrai que la pelouse étant arrosée est facile à relever et ainsi tous ces cochons sauvages peuvent trouver ainsi dans le sol de quoi se nourrir.

Sur une surface assez grande, la pelouse a été soulevée, un tracteur et des charrues n’aurait pas fait mieux comme labour.

Cet incident n’en est pas à sa première fois  sur le stade de la Clape, preuve que les sangliers sont bien installés dans le massif et n’hésitent pas à venir auprès des premières maisons du village, il faut croire que dans la Clape ils ne trouvent pas tout ce qu’il faut pour se nourrir.

Il ne reste plus qu’à renforcer si possible, le grillade autour du stade afin que la pelouse ne souffre plus de leurs coups de museaux.

 

09:14 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (0)

11.06.2014

Trois jolis petits chats à adopter

IMG_8448.JPGEn fait ils sont trois jolis petits chats deux males et une femelle, qui ont été retrouvés du coté du stade, apparemment perdus et très certainement malheureux.

Ils ont été récupérés par Mme Billaudelle dont l’époux est président de l’association des « quatre pattes d’Armissan » qui s’occupe de la récupération des chats abandonnés ou perdus, afin de les faire soigner et de  les proposer à les donner pour ceux qui désirent adopter un chat.

Ces chats récupérés, ont deux mois et sont très jolis, car bien soignés par nos amis.

Si cela vous intéresse, contactez Mme et M. Billaudelle impasse Brassens à Armissan ou en leur tel. 04 68 45 23 33   

Légende : de jolis chats à adopter

08:50 Publié dans animaux | Lien permanent | Commentaires (0)