12.12.2014

Exposition : les eaux fortes de Jan Pander

IMG_9078.JPG

C’est une exposition inhabituelle qui est donnée à voir actuellement salle des mariages de la mairie, avec les œuvres de Jan Pander intitulée « au fil de l’eau » mais qui se réalise avec une méthode assez spéciale appelée « eau forte » c’est ce qu’expliqua l’artiste Jan Pander, Hollandais de naissance et vivant actuellement à Sallèles d’Aude au bord du canal du midi.

Professeur durant quelques années à l’école supérieure des beaux arts à Amsterdam  

 expliqua qu’une eau forte se caractéristique se fait sur du métal fer, cuivre ou zinc  qui lui est « mordu » par un acide. L’eau forte est connue des armuriers qui l’utilisent pour graver les armures ou les lames entre autres empreintes dans du métal. La planche est recouverte d’une fine couche de vernis dur protecteur et imperméable. Ensuite avec une pointe dure il faut mordre  le dessin plus ou moins profondément et ainsi celui-ci prend forme, puis le vernis enlevé, la plaque peut être encrée et plus les traits sont profonds le noir ressortira à l’impression.

Jan Pander un passionné de voyage est descendu de son Hollande natale sur une péniche à voile par les canaux pour faire ainsi une escale permanente à Sallèles, voila la raison

des canaux comme celui du midi ou la robine Narbonnaise il les affectionne, il suffit pour cela de regarder ses œuvres métallisées et gravées sur métal bien représentées comme des écluses, canaux et autres bateaux tout cela d’un noir profond même si maintenant il continue sa passion avec des réalisations toujours métallisées mais en couleurs.

Ce genre d’exposition est vraiment une première organisé par l’association Arts – Missan, ses œuvres ont été très saluées par l’assistance présente au vernissage, mais aussi par un  responsable de l’association Jean Pérez et le maire qui remercièrent Jan Pander de nous faire découvrir son talent.

Vraiment une exposition originale à voir aux heures d’ouvertures de la mairie jusqu’au 05 janvier prochain

 

 

 

09:47 Publié dans art'missan | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.