01.07.2014

Le rond point à un nom : Charles De Gaulle

IMG_8483.JPG

IMG_8489.JPG

IMG_8486.JPG

 

Il manquait un nom au rond point à l’entrée du village, cela est fait depuis ce 18 juin 2014, qui n’est pas une date quelconque pour notre pays, puisque c’est le jour en 1940 ou le général De Gaulle le 18 juin par la radio anglaise de la B. B C,  s’adressa aux Français leur demandant de résister à l’ennemi Allemand qui occupait notre pays, un endroit ce rond point on ne pouvait meilleur, afin de garder le souvenir d’un homme qui a marqué  sa passion pour notre république et la liberté.

Donc la municipalité avec raison, y a fait ériger une stèle bien placée en entrant au village avec le portrait du Général et en dessous 1890 – 1970

Aussi ce jour là en fin de matinée, il y avait du monde pour cette inauguration, le maire Gérard Kerfyser et plusieurs élus, André Chauvet président des anciens combattants Armissan – Vinassan, le représentant de la commune voisine Gérard Fraticola, Jean Luc Chavat officier de la station radar du Plan de Roques, le capitaine des pompiers de Narbonne dont dépend notre village Bastien Becker, le capitaine de gendarmerie Alain Lagasse commandant les brigades de Coursan – Narbonne – Gruissan, M. l’abbé Marion Frunza pour notre paroisse et bien sur les drapeaux des anciens combattants, mais aussi  de nombreux Armissanais qui se sont joint à cette inauguration, organisée avec minutie par l’adjoint au maire délégué à la défense Francis Carette et qui selon l’avis de plusieurs personnes présentes, cette cérémonie  serait bien à sa place devant la stèle du général chaque année de commémoration.

Le premier à prendre la parole après que la stèle sous des applaudissements fut dévoilée par les autorités et bénie par le prêtre,  fut le maire Gérard Kerfyser, dont voici quelques extraits de son intervention « l’appel du 18 juin » est une cérémonie qui sera précédée par le baptême et l’inauguration de ce rond point d’un nom illustre « Charles De Gaulle » une décision choisie par le conseil municipal précédent.

Cette inauguration s’inscrit dit ‘il dans le droit fil de la politique mémorielle de la commune,  le maire ajoutant, nous sommes tous les enfants du 18 juin 1940 ou une voix inconnue résonna pour dire non à l’inacceptable ce fut celle du général de Gaulle,  Gérard Kerfyser s’adressant en terminant à l’assistance, cette cérémonie est aussi un passage de témoin entre les générations »

Puis, ce fut le président des anciens combattants André Chauvet, qui lut dans un grand silence l’appel aux Français du général, un texte que l’on peut dire historique.

Lé troisième intervention vint du premier adjoint au maire José Frère, qui prit la parole pour lire le message du secrétaire d’état aux anciens combattants dont voici quelques phrases « le général déclara « quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s’éteindre et ne s’étendra pas » mais aussi un autre extrait de cette intervention « ce sont tous ces combattants, qu’à salué  qui furent salués par le général dans son discours du 15 mai 1945, quant, après avoir salué le chemin parcouru affirmant « votre exemple est aujourd’hui la raison de notre fierté. Votre gloire, sera pour jamais la compagne de notre espérance.

Ensuite, la gerbe au pied de la stèle fut déposée par deux élus, puis vint le toujours poignant chant des partisans, suivi de la sonnerie aux morts, ainsi qu’une vibrante Marseillaise chantée avec fierté par toutes les personnes présentes à cette inauguration.

 Un apéritif offert par la mairie amena une conclusion sympathique à cette inauguration.

 

05.03.2014

Baptème civil pour Lisa

IMG_8062.JPG

Ce samedi 22 février, il y a eut une cérémonie à la mairie un peu différente de tous ce qui s’officialise habituellement dans la maison commune

En effet, la jeune Lisa Cruz bientôt quatre ans, s’est vu décerner le baptême civil, que l’on appelle également républicain.

Cet acte est né sous la révolution Française à l’époque de la séparation de l’église et de l’état et fut inspiré Par Camille Desmoulins.

Il est destiné à faire entrer l’enfant dans la communauté républicaine et d’adhérer aux trois fondements de la république que sont « liberté, égalité, fraternité »

Cet engagement, permet aux parents Valérie et Christian Cruz de formaliser simplement un lien privilégié entre leur enfant et d’autres adultes de son entourage, qui doit grandir dans « une atmosphère d’affection et de sécurité morale et matérielle comme le stipule la déclaration des droits de l’enfant, adopté par l’assemblée générale des Nations unies le 20 novembre 1959.

C’est ce  que cita l’adjointe au maire Denise Forti, par ailleurs grand-mère maternelle de Lisa devant la famille réunie, s’adressant aux parents, elle les félicita de l’engagement prit en faveur de leur fille, leur demandant de reconnaître d’avoir autorité sur leur fille pour participer à son éducation, les deux répondirent oui.

Vint ensuite au cours de cette cérémonie, le parrainage civil, l’élue demanda au parrain Lucas Cruz et à la marraine Sandrine Azaïs d’accepter cette responsabilité et d’étendre chacun la main droite au dessus de l’enfant et de répondre oui, ce qui fut fait.

Ensuite après les félicitations d’usage, tout particulièrement à Lisa qui fut très sage durant la cérémonie, la famille se retrouva pour fêter l’évènement autour d’une bonne table.

Légende : famille et amis réunie autour de Lisa

28.07.2013

En mémoire des justes

21 juillet 2013.jpgCe dimanche 21 juillet,  une gerbe a été déposée par deux élus, au cours d’une cérémonie au monument aux morts, en souvenir des justes et tout particulièrement juifs entre autres, qui ont subi la persécution nazie.

Cette cérémonie eut lieu en fin de matinée et fut présidée par l’adjoint au maire Francis Carette, voici quelques extraits texte du ministre des anciens combattants que lut l’élu aux personnes présentes « aujourd’hui la nation se souvient des7 5000 juifs de France qui à partir de 1941 jusqu’en 1944 furent arrêtés et déportés vers les camps de la mort une déportation au nom d’une idéologie macabre au nom de la haine de l’autre, en cette année 2013 souvenons nous ensuite une mn de recueillement clôtura la cérémonie.

Légende : deux élus ont déposé la gerbe de la municipalité 

 

13.02.2012

Une médaille bien méritée

IMG_5360.JPGIMG_5366.JPG

Il est des personnes qui méritent d’être citées par leur comportement à aider les autres spontanément.

C’est ce qu’a fait un narbonnais que l’on doit citer en sauvant une dame, cela est arrivé en octobre 2010 en début d’après midi devant le commissariat de Narbonne. Mme Nadia Baquerin marchait sur le trottoir et d’un seul coup s’écroula victime d’un accident cardiaque, aussitôt un Narbonnais, M. Patrick Prieur (ancien parachutiste) qui passait voit la scène et s’active à la ranimer connaissant les gestes qui peuvent sauver et cela avec l’aide du brigadier - chef  Frédéric Fieff, qui depuis le commissariat tout proche avait vu le malaise de cette dame, aida également à secourir avec M. Prieur  cette dame, qui fut ensuite acheminée vers un établissement de soins et  tout ce termina bien pour elle.

Ceci a permit par cet acte de civisme et courage à décerner à notre Narbonnais la palme du courage et la médaille de bronze pour courage et dévouement(voir photo).

Cette remise de décoration émane de « la société d’encouragement au bien » et cela a eut lieu en mairie d’Armissan en présence du récipiendaire et de celle qu’il a sauvé mais également  de nombreuses personnalités qui avaient tenues à être présentes ce soir là,  c'est-à-dire MM. Le lieutenant  Ziegler des sapeurs pompiers, le capitaine Chamyou commandant de la base aérienne du Plan de Roques, du commandant Lacombes, Cavalheiro de la communauté Européenne, Hardy union des parachutistes, Lotaure représentant le LT colonel Cachot, Chassin du Bot union des parachutistes de Corse, ajoutons aussi présente un représentant de la gendarmerie de Coursan. Coté civils étaient présents, Mm. Lamilhau pour l’ordre national du mérite, des représentants des communes voisines, Pla conseiller général, Carette  représentant défense au conseil municipal et le maire de notre  village G. kerfyser.

                                   Une allocution

Ce fut le président départemental de la société d’encouragement au bien Jacques Marrigues qui félicita Patrick Prieur pour son réflexe à secourir Mme Baquerin présente  à ses cotés. Qu’est la S E AB tout simplement  « une œuvre d’absolue neutralité » fondée en 1862 par Honoré Arnoul et autorisé depuis 1863, reconnue d’utilité publique, couronnée par l’académie Française, elle fait décerner au niveau national des médailles pour des exemples actuels de courage et de dévouement civique et social. C’est ce qu’expliqua J. Marrigues à une assistance nombreuse et attentive

Le dernier à prendre la parole fut le conseiller général qui se dit satisfait de voir qu’il y a des gens qui vont au secours des autres, la preuve par cette aide  un véritable témoignage de cœur pour aller aider l’autre, les quelques mots de ces deux responsables ont démontré qu’à travers le geste la chaleur humaine existe, la médaille fut accrochée à la veste de M. Prieur par un autre décoré

Tous cela sous  de chaleureuses félicitations qui se termina par  un apéritif qui clôtura cette cérémonie.

 

 

 

 

16.11.2011

Un mariage le 11 novembre 2011 à 11h11

Une union officialisée en mairie que de plus normal nous direz-vous, si ce n’est que celui que nous commentons  restera avec une date que le couple qui s’est uni ce jour-là ne pourra  pas oublier.

La raison, est simple le chiffre onze, en effet c’est la date qu’on choisi deux Armissanais Stéphanie Waller professeur des écoles au sein de notre groupe scolaire  et Johan Censier qui officie dans le milieu du vin en tant que œnologue  et qui se sont unis devant le maire, en l’occurrence ce jour là par l’adjointe au maire Denise Forti qui les a mariés en mairie, la raison de ce jour une date et un horaire précis,  le 11 novembre 2011 à 11h11 exactement.

Un jour symbolique que cette succession de onze mais à laquelle ils ont tenus pour officialiser leur vie commune, il est vrai que cette date n’est pas prête de revenir, car pour retrouver la même il va falloir attendre un siècle.

Bien sur, parents et amis étaient là pour partager leur bonheur et les féliciter, ce que nous faisons également, mais aussi de continuer leur carrière professionnelle dans notre département l’Aude qui lui également porte le chiffre onze, décidemment certainement un chiffre porte bonheur.

IMG_5022.JPG

26.07.2011

Remise de la médaille d'honneur du travail promotion du 14 juillet 2011

 

Mesdames, Messieurs les Elus, Mesdames Messieurs,

Il revient au 1er Magistrat que je suis de vous accueillir avec une partie du Conseil Municipal en cette Salle des Mariages pour la sympathique réception de la Remise des Diplômes de la Médaille d’Honneur du Travail.

Je le fais avec grand plaisir et j’en profite pour vous présenter dès à présent mes plus chaleureuses félicitations. Sans conteste, le travail représente une valeur morale et ceci partout sur la Terre, dans toutes les civilisations et depuis tout temps. L’homme ou la femme doit travailler pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille.

C’est donc à vous tous, ici présents, votre point commun : vous avez derrière vous de très nombreuses années de labeur, bien que vos horizons, vos professions soient tous très différents. Cette petite cérémonie est pour nous, les élus, l’occasion de nous associer à des habitants de notre ville qui ont œuvré dans l’intérêt collectif, et qui ont participé chacun à leur niveau à la création de richesses pour notre pays, notre région, notre ville. Et si l’Etat a créé la Médaille d’Honneur du Travail, c’est bien parce qu’il reconnaît ce rôle prépondérant que vous avez tous tenu chacun à votre place.

La médaille récompense l’ancienneté des services en attribuant la Médaille d’Argent pour 20 ans de travail, la Médaille de Vermeil pour 30 et l’Or pour 35 ans. Nous avons même cette année plusieurs médaillés qui recevront l’échelon Grand Or, pour 40 années de bons et loyaux services. Ceci dit, quel que soit votre grade au sein des médaillés du travail, Mesdames, Messieurs, je tiens à rappeler le symbole qu’il constitue dans le monde d’aujourd’hui.

Cette distinction qui va vous honorer vous l’avez acquise à l’ancienneté mais celle-ci est aussi le signe de qualités telles que la compétence, la volonté, le don d’adaptation, le sens de l’effort et des responsabilités. Vous représentez aujourd’hui pour vos collègues et pour vos proches, un exemple et c’est pour cela que vous êtes honorés. C’est pourquoi nous vous remercions d’avoir répondu à notre invitation, ce qui montre également votre attachement pour votre commune.

Pour terminer je voudrais formuler le vœu que notre société continue longtemps à marquer de la sorte sa reconnaissance envers celles et ceux qui l’ont servie et ont aidé à sa progression.

Procédons maintenant, si vous le voulez bien à la Remise des Diplômes des Médailles du Travail et encore une fois toutes nos félicitations à chacun d’entre vous.

Argent :          COSTA Jeanne

Or :                 CLMENT Joël

Grand Or :     RATEL Maurice

                        CARETTE Francis

IMG_4484.JPG

08.01.2011

Salle comble aux voeux de la municipalité

Enormément de monde à la salle de fêtes en fin d’après midi du quatre janvier dernier pour assister aux vœux de la municipalité, c'est-à-dire des Armissanais bien sur, des représentants des associations locales, de l’administration comme M. Grandperrin pour E R D F,  l’équles élus lors des voeux 2011.JPGipe 

enseignante, de nombreux responsables d’associations locales, le commandant de la base du Plan de Roques le docteur Schaefer, mais aussi entre autres, la précédente postière Marie Pascale et sa remplaçante Marie Pierre.

C’est entouré de l’équipe municipale, que sur scène le maire Gérard kerfyser s’adressa à l’assistance, non sans avoir souhaité une très bonne année à tous et fait observer une mn de silence à la mémoire de ceux qui ne sont plus là. Voici les principaux passages de son intervention :

« Cette réunion, est l’occasion de faire le point sur les évènements passés ou réalisations importantes, mais également le moment de brosser les grandes orientations à venir. Le maire rappelant son inquiétude sur l’évolution économique et la volonté municipale malgré tout d’aller de l’avant »

                                       Les réalisations

 Gérard Kerfyser rappela qu’en 2010 ce fut tout d’abord la disparition du vieux transformateur et des câbles aériens du chemin de la Fontaine, la remise à neuf des salles des fêtes et Micheu, l’entretien de la Mayral depuis les H L M  jusqu’à l’entreprise Laguzou, mais aussi la réhabilitation du bassin de rétention des Capitelles, la remise en état du logement de la poste, l’installation d’un relais informations service à la coopé (en partenariat avec l’agglo, le P N R et la cave) avec l’aide de Narbonne insertion la remise à niveau des deux calvaires ainsi que l’escalier reliant le moulin neuf et pour terminer le remplacement de la conduite d’eau de la rue du terrain des sports et la rénovation de celle-ci.

                              Les chantiers de 2011

Tout d’abord en finir avec l’étanchéité des toitures de l’école, la fin des travaux de l’avenue de Narbonne avec l’aide du conseil général, terminer le nouvel arrêt des cars rue des tilleuls (aux normes handicapés et non voyants) et remplacement de celui de la montée blanche qui deviendra un parking de 8 à 10 places, ajoutons l’entretien de la pinède de « Pech Luna » mais aussi l’enlèvement du bois de la forêt brûlée de l’incendie du 29 juillet dernier. Il est envisagé aussi  de travailler sur tout ou partie de la signalétique du village afin d’obtenir un réseau de panneaux indicateurs plus précis et plus élégants

Coté  inondations la mairie avec en liaison avec les services de l’état et le syndicat de delta, auscultent à ce jour la digue qui borde le village, au cours de cette présentation de projets on peut penser que la commune obtiendra les premiers avants – projets pour la création d’un bassin de rétention sur le haut des Clottes.

                                  Lotissement des aspres

Cela bien sur dépendra du tribunal de Marseille et la mairie espère après avoir gagné en référé, puis en première instance, avoir gain de cause à nouveau en appel et voir ainsi le début des travaux dans ce secteur, c'est-à-dire une vingtaine de maisons particulières, autant de logements sociaux de la même qualité que ceux des Capitelles et une douzaine d’appartements pour les personnes âgées valides.

Toujours dans ce secteur, l’étude concernant la mise hors d’eau de l’avenue de la Méditerranée avance à grands pas, la municipalité ne doutant pas,  que ces deux dossiers somme toute liés ne débouchent simultanément.

                                       D’autres projets à venir

Réhabilitations de voieries en très mauvais état (si les finances le permettent) signalons que  2011 sera consacré au passage à la télévision numérique, il fut abordé également l’évolution du cœur de ville, c'est-à-dire logements sociaux, réhabilitation du marché couvert, les négociations vont débuter ce mois ci avec la société Audoise H L M

Gérard Kerfyser termina son allocution en rappelant la responsabilité de l’équipe municipale et de son maire, c'est-à-dire  faire face à l’urgence, gérer le court terme et porter une vision sur l’avenir malgré les difficultés notamment financières, ajoutant en terminant « nous comptons à nouveau sur vous pour nous épauler, car nous vivons dans un magnifique village ou solidarité et convivialité se conjuguent avec la qualité de vie dans notre coin de Clape.

Avant de lever le verre de l’amitié, la nombreuse assistance remercia le maire et son équipe par de très chaleureux applaudissements

Légende : salle comble et les élus sur la scène

voeux mairie 2011.JPG