04.03.2015

Solidarité rugbystique

journée solidarité rugby 28 02 15.JPG

La famille rugby ce n’est pas un vain mot, si sur le terrain il y a la solidarité durant le match pour tout faire à gagner la rencontre, cela existe quant un copain du club rencontre des problèmes de santé.

En effet, dernièrement amenés par les deux présidents du club Jérémie et Michel, dirigeants, joueurs, amis Coursannais et de Vinassan, ils étaient une trentaine dans les vignes d’un joueur du Racing Clape Armissan xv Stéphane Pinel, afin de l’aider à attacher les sarments après la taille de la vigne et lui permettre, retardé par son handicap  de ce mettre à jour dans sa propriété Coursannaise, tous ces amis répartis en deux groupes pour toute la matinée à travailler dans la bonne humeur ou bien sur il se parla de rugby et de la prochaine rencontre du championnat le 8 mars face à Vendargues, en plus ce jour là il faisait beau.

Il va s’en dire que la matinée fut arrêtée pour un bon déjeuner ou les saucisses furent arrosées des bons vins de nos caves coopératives.

Tout cela pour dire que le rugby crée des liens car lorsqu’un copain a des ennuis la famille rugby répond chaque fois présente, félicitations à tous pour ce bon moment de solidarité.

Légende : ils étaient une trentaine pour aider Stéphane    

10.01.2015

Main dans la main avec Charlie -hebdo

IMG_9201.JPG

IMG_9214.JPG

Les mots sont difficiles à trouver face à la catastrophe que vient de vivre notre pays avec les crimes commis au siège de « Charlie hebdo » à Paris.

Notre village a tenu à marquer sa solidarité, pour des personnes assassinées injustement dans leur travail de liberté de la presse.

A cet effet, la mairie a organisé un rassemblement ce 08 janvier à midi au groupe scolaire à la sortie des classes, les enseignants le matin avaient fait réaliser plusieurs dessins ou écrire aux enfants une phrase  que l’on pouvait voir sur les grilles de l’entrée « je suis Charlie » très significatif de solidarité.

Tous réunis dans une grande émotion écoliers, enseignants, parents d’élèves, personnel de la mairie, de nombreux élus entourant le maire Gérard Kerfyser. Celui-ci demanda que chacun se tienne la main pour une mn de silence des plus poignante, particulièrement respectée par tous, y compris les plus petits,  plusieurs adultes n’étaient pas loin des larmes, il n’y eut pas de discours seulement ce moment de recueillement en pensant à ces assassins qui ont tué femmes et hommes dans  leur travail, qui  était tout simplement de nous aider chaque jour à vivre libre.

Légende : un dessin d’un écolier

Moment de recueillement

21.04.2014

Solidarité : trois cent brioches vendues

Une fois de plus notre village a marqué sa solidarité en faveur du Handicap.

En effet 300 brioches ont été achetées par les Armissanais et cela représente la somme de 1800 euros en faveur de lIMG_8328.JPG’association A F D A I M.

Il faut remercier en cela les habitants de notre village pour leur générosité, il est vrai que cela était bien organisé, puisque plusieurs équipes ont sillonné les rues, se présentant  aux maisons pour proposer ses excellentes brioches au prix de 6 euros l’une, ajoutons que le mercredi matin sur la place au marché il y avait un véhicule qui en proposait la vente, un endroit idéal pour rencontrer les gens.

L’adjointe au maire Denise Forti, qui coordonne cette vente au bénéfice des handicapés pour les aider dans leur vie et les structures ou ils se trouvent, tient à féliciter et remercier les bénévoles qui étaient cette année étaient encore plus nombreux que les années précédentes pour cette vente de la générosité.

Légende : réception en mairie

16.04.2014

Le maire a reçu la première brioche

De nombreux bénévoles IMG_8330.JPG

Comme chaque année, a lieu la vente des brioches au profit des handicapés et bien entendu la première comme le veut la tradition a été offerte au maire, au cours d’une réception en mairie.

Le représentant de L’AFDAIM était le « Narbo- Vinassanais » Jean Claude Puche qui remit la première brioche à Gérard kerfyser. Celui-ci en quelques mots parla de cette initiative intelligente en faveur de l’aide au handicap et félicita les bénévoles qui sont allés vendre les brioches, puis ce fut le responsable de l’association qui prit la parole et expliqua que l’opération brioches sert une bonne cause, qui permet le fonctionnement des centres et cela est un plus pour les enfants et adultes que l’on nous amène.

Celui-ci parla également d’une nouvelle dynamique qui avec des enseignants spécialisés initiant les handicapés à la peinture, à l’ordinateur, mais aussi Jean Claude Puche parla des E S A T avec ses foyers d’émergement, des lois 2002 et 2005 pour l’égalité des chances pour chacun.

Il y a également les foyers de vie, l’accueil de jour, tout cela est géré par l’AFDAIM, pour l’Aude cela représente 1100 handicapés, il fut cité la MAS de Montredon qui fonctionne à plein, tout comme les familles à aider et accompagner.

 Signalé aussi que l’ébergement est prit en compte par le département, bien sur le personnel est rémunéré, les administrateurs étant eux tous des bénévoles.

Donc durant toute une semaine, la vente des brioches a bien fonctionné dans notre village, par groupes plusieurs de nos amis sont allées frapper aux maisons, y  compris une présence de vente au marché du mercredi et on peut dire que dans l’ensemble l’accueil a été bon, car en plus de déguster de bonnes brioches, cela sert à aider ceux que la vie a sanctionnés et qui méritent à être soutenus.