03.02.2012

Elsa et Théo en route pour le 4L trophy du Maroc

 

4 l trophy 1.JPG

4 l trophy 2.JPG


On peut parler d’une aventure humanitaire que vont réaliser une jeune Armissanaise Elsa Schroeder et son copain le Moussanais  Theo Navarro, en participant au 4L trophy qui ira rejoindre le Maroc avec un départ le seize février prochain depuis le pays basque à St Jean de Luz, ce trophy 4 L est organisé au niveau national par l’école de commerce de Rennes
Elsa, vingt trois ans étudiante en cinquième année de médecine à Montpellier, Théo lui vingt deux ans, également étudiant dans la capitale régionale mais en quatrième année d’architecture, notre Armissanaise et son copain ont été convaincu par un ami qui avait fait ce trophy 4 L d’où leur inscription pour participer cette année à la quinzième édition.
Pour nos deux jeunes, cette aventure humanitaire représentera une distance aller retour de 6000km avec une 4 l berline de l’année 1982 et ayant 130000km au compteur(voir photo), pour cela deux roues de secours sont prévues, de l’outillage également, ajoutons que des véhicules de logistiques et d’éventuels dépannages suivent ce périple ou 1360 4 L sont engagées
                                           Au travers de l’Espagne
Elsa et Theo, ont choisi un circuit le moins montagneux possible, c'est-à-dire en passant par Madrid et direction Séville, de façon à ne pas trop forcer sur le moteur de quatre chevaux, puis se sera la traversée du détroit de Gibraltar, débarquement à Tanger et continuité jusqu’à Marrakech pour rejoindre Merzouga ou là il faudra rouler sur les pistes, un village  qui lui se trouve dans le désert Saharien au sud Est du Maroc et non loin de la frontière avec l’Algérie. Ce village ou arriveront  nos jeunes amis, se trouve au pied des dunes de l’Erg Chebbi d’une grande beauté nous a-t-on dit, mais Elsa et Theo n’auront pas le temps de faire du tourisme, ce n’est pas le but de leur périple.  
Ce trajet à travers l’Espagne et une grande partie du Maroc a demandé une bonne préparation pour ce parcours, la 4 L a été bien révisée, car pour l’avoir vue ce véhicule est en parfait état.
Il faut dire également, que ce trophy 4 L, n’est pas une course de vitesse, pour ces véhicules qui ont fait leurs preuves que ce soit en berline ou utilitaire, c’est « du costaud » mais ne dépassant pratiquement pas les cent km h, ce qui est rassurant c’est que ces Renault sont fiables et pour  les dépannages par exemple au moteur (ce que nous ne leur souhaitons pas), cela est  plus pratique que pour les voitures actuelles.
Ce qui est certain, pour Elsa et Theo ce séjour sera court dans le sud Marocain, car avec départ le 16 février, retour dix jours plus tard.
Ce qui est sur par contre, tout ces jeunes et tout particulièrement les trois autres équipages Narbonnais en plus d’Elsa et Theo  qui vont effectuer le 4 L Trophy,  le soir au bivouac, il y aura soyons en certains, une belle ambiance à se raconter la journée et à préparer celle du lendemain, car tout de même cela est un sacré challenge.
A notre question qu’amenez vous dans la malle de la voiture pour offrir, il nous a été répondu, du matériel médical et tout particulièrement des attelles, mais aussi dans le cadre de cette quinzième édition du 4 L trophy nous aiderons à équiper une école en offrant des cartables, cahiers, stylos et crayons, un beau geste de coopération.
Mais pour arriver à monter ce voyage, il a fallu de l’argent et pour cela il a fallu taper à plusieurs portes pour trouver des partenaires et tout particulièrement des sociétés et entreprises du Narbonnais qui ont dit oui, mais également les communes de Moussan et Armissan qui ont répondu présent à cette aventure. Dernièrement Elsa et Theo sont venus présenter la 4 L ou se trouve le logo de notre village au maire et à deux adjoints (voir photo), ainsi donc notre village aura participé à cette aide humanitaire en faveur des Marocains.
Par contre, un site a été crée, en voici l’adresse http://macaraile.blogspot.com    contact : macaraile@gmail.com, ajoutons que si la connection passe, l’on pourra suivre leur parcours par internent sur le site de notre commune « armissan.eu »
Il ne nous reste qu’à leur souhaiter un bon voyage, qui sera n’en doutons pas un très beau souvenir de jeunesse.
                             

10:19 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

24.10.2011

La gaieté en voyage à Majorque

DSC_4971(1).jpg

 

Le trois octobre dernier, le club la gaieté Armissanaise se trouvait devant la cave coopérative pour prendre le car en direction d Barcelone et une escapade de cinq jours aux Baléares.

Au port embarquement de nuit pour Palma de Majorque et une arrivée à 7 h du matin à l’hôtel Alexandra ou un copieux petit déjeuner fut servi à nos touristes.

L’après midi fut consacré à une visite guidée de Palma avec sa célèbre cathédrale.

Ensuite continuité de la visite pour découvrir les stalactites des grottes de Hams, d’autres visites ont permis les jours suivants d’apprécier Manacor réputé pour ses perles, ajoutons Valldemossa typique village dans la montagne, mais également au programme la belle route des corniches (voir photo).

En fait des journées bien remplies qui ont ravis le groupe d’Armissanais présents à ce voyage.

Mais le jour du réembarquement arriva direction la capitale Catalane Barcelone avec une traversée tranquille le bateau étant accompagné par les dauphins.

Une trentaine de personnes ont profité de ce voyage enchanteur et qui ont retrouvé leur domicile vers 1h. de la nuit l’esprit plein de beaux souvenirs.

En fait un beau mais court séjour à renouveler au plus tôt.

 

09:50 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

22.11.2010

En visite chez les pompiers du ciel

canadairs 030.jpg

Les Canadairs, qui dans notre région ne les a pas entendu arriver lorsque la fumée monte au ciel de l'été pour cause d'incendie. A Armissan depuis quelques années et pas que chez nous d'ailleurs dans notre Midi, on s'est malheureusement habitués (et heureusement aussi) à les voir déverser des tonnes d'eau pour étendre un sinistre que les pompiers au sol ne peuvent contenir.

Mais pour mieux connaître ce service de la sécurité civile, rien de mieux que de se rendre à la base ou sont stationnés ces avions, c'est-à-dire à l'aéroport de Marignane à Marseille, c'est ce qu'ont fait des membres des CCFF c'est-à-dire  les comités communaux des feux de forêts de Salles d'Aude et Armissan auxquels s'étaient joint la patrouille de guet que l'on nomme l'ANPIF qui surveille la forêt de Fontfroide.

Arrivés sur la base, le groupe fut reçu par des pilotes et notamment par Francis Piot, il faut savoir que les douze Canadairs et neuf Trackers sont toujours prêts à intervenir et que cette flotte est disponible à 100% durant les mois d'été, les avions Trackers au cours de cette période chaude sont positionnés aux aéroports de Carcassonne et de Bastia, ceci afin d'être au plus prêts des éventuels départ de feux.

Sur la base de Marignane il y a 150 personnes tout confondues qui y travaillent commandement, pilotes administratifs, en été pas de congé cela se comprend et durant l'hiver chaque appareil a une visite de contrôle, les pilotes et mécaniciens (des anciens militaires qui ont entre 2400 et 3000 h  de vol) font une sortie d'entraînement chaque quinze jours tout simplement pour garder la main.

Le plein et les largages

Ces canadairs d'une grande maniabilité volent à 170 nœuds et font le plein des 6 tonnes d'eau  en fonction de la houle  en 12'' si la mer est calme et au maximum en 2mn, remplissages par  quatre petites trappes et larguent environ à 30m du sol. Par exemple a-t-on expliqué pour l'incendie d'Armissan du 29 juillet 2010 ou il y avait cinq canadairs, chaque avion a fait trois largages par heure. Dans notre région les remplissages se font en mer ou sur l'étang de Bages et cela au plus prêt du sinistre.

Quant à l'avion Dash le gros porteur, celui-ci a plusieurs versions d'utilité, tout d'abord la version retardant incendie qui lui fait larguer10t de ce liquide rougeâtre avant le feu, pour freiner celui-ci  et l'empêcher de progresser, mai aussi nos visiteurs d'un jour ont appris que ce gros avion fonctionne en version voyage pour transporter des hommes et femmes de la sécurité civile sur des sinistres, genre tremblement de terre à Haïti cette année, la troisième version du Dash est le transport de fret.

Chacun par groupe a pénétré dans un Canadair et le Dash et a pu constater la perfection du fonctionnement de ces appareils de secours et même s'asseoir au postes de pilotages, impressionnant est le mot qui fut le plus employé

Entente de la forêt méditerranéenne

L'après-midi changement de décor avec une visite au CEREN, c'est-à-dire au centre d'essais & de recherche de l'entente pour la forêt qui se trouve à Valabre, établissement public regroupant treize département du sud de la France et là en plus il y a la formation des pompiers et surtout la recherche qu'à expliqué une chimiste  du plus efficace retardant qui s'assimile à des engrais car dans ce produit « balancé » par les avions au devant du feu il y a en composition chimique des sels de phosphate de l'argile et de l'oxyde de fer ce dernier donnant la couleur rouge que l'on retrouve dans la végétation, il fut également expliqué par  un sympathique pompier Farid Kaced que dans le Dash il y a 80% d'eau et 20% de substance chimique mélangé, la preuve fut donné dans un tunnel ventilé fortement ou de la paille se trouvait celle-ci une fois allumée brûla et arrivé au retardant le feu s'éteignit.

Ensuite tous ces membres des comités des feux de forêts furent reçus par le commandant du centre qui les félicita du bon travail de prévention qu'ils effectuent durant la période chaude de l'été.

09:35 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canadairs